Arabie: cinq Ethiopiens périssent dans un centre de déportation

Les Ethiopiens sont morts "asphyxiés" en raison du surnombre de personnes retenues dans ce centre situé à Jizan, dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite, a précisé le journal en citant la police locale.

Le consul d'Ethiopie à Jeddah n'a pas été en mesure de confirmer ces morts qui se sont produits au cours de ce mois d'août, selon Arab News. "Nous suivons cette affaire", s'est-t-il contenté de déclarer au téléphone à l'AFP.

Les responsables saoudiens n'étaient pas joignables dans l'immédiat pour commenter cette information.

Une campagne est en cours en Arabie saoudite, notamment dans la région de Jeddah, contre les étrangers en situation irrégulière, particulièrement ceux originaires d'Afrique de l'est. Des milliers d'entre eux ont été arrêtés et conduits vers des centres de déportation, selon la presse saoudienne.

Le 30 juillet, le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés avait appelé Ryad à cesser l'expulsion de réfugiés somaliens.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK