Antonio Guterres parle des enfants-soldats à Héloïse, 8 ans : "C'est un crime horrible"

Ce mercredi, le roi Philippe a prononcé devant le Conseil de sécurité des Nations-Unies un discours demandant de mieux protéger les enfants dans les conflits armés. Héloïse, 8 ans, a accompagné le couple royal au siège des Nations-Unies. Une équipe des Niouzz (RTBF) était également présente.

"C'est formidable que les dirigeants du monde attirent l'attention sur" le phénomène des enfants-soldats, et que la Belgique ait pu mettre ce sujet à l'agenda, a déclaré le roi Philippe à Héloïse. "Nous pouvons en être fiers".

Héloïse a pu interroger le secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres. Elle lui a demandé pourquoi, à notre époque, il y avait encore des enfants-soldats. "C'est un crime horrible, mais on fait de notre mieux pour abolir cela. Il y a malheureusement des groupes terroristes et d'autres mouvements armés qui utilisent des enfants dans la guerre. Dans plusieurs situations on a réussi à l'éviter, mais malheureusement cela continue. C'est une tragédie immense", a-t-il répondu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK