Fuite d'Anis Amri après Berlin: ce que l'on sait du trajet du terroriste présumé

Anis Amri filmé à Milan.
Anis Amri filmé à Milan. - © Belga

Après l'attentat commis sur un marché de Noël à Berlin, Anis Amri serait passé par les Pays-Bas avant d'arriver en France, rapportent les médias français ce mercredi matin.

Avant de prendre ses billets à la gare de Lyon-Part-Dieu, l'auteur présumé de l'attentat de Berlin était à Amsterdam, d'où il a rejoint Lyon après un trajet d'une quinzaine d'heures à bord d'un car de la société Flixbus.

Son identité n'aurait jamais été contrôlée tout au long de son trajet et son sac jamais fouillé, alors qu'il était armé.

Voici ce que l'on sait du parcours de sa fuite:

-Lundi 19 décembre soir: un camion fonce dans la foule d'un Marché de Noel à Berlin : bilan 12 morts.

-Mardi 20 décembre: aucune information sur les activités ou déplacements d'Anis Amri.

-Mercredi 21 décembre fin de journée: le parquet anti-terroriste allemand identifie le suspect de l'attentat au camion-bélier de Berlin comme étant Anis Amri, un ressortissant tunisien de 24 ans, et publie un avis de recherche assorti d'une récompense (100 000 euros).

-Mercredi 21 décembre soir: Anis Amri aurait pris un bus à Nimègue (selon LCI) ou à Amsterdam (selon BFM TV) à destination de Lyon. (Information au conditionnel)

-Jeudi 22 décembre: dans l'après-midi, Anis Amri est filmé par les caméras de surveillance de la gare de Lyon-Part-Dieu. Il est filmé à l'intérieur de la gare et sur les quais. Il achète un billet de train pour Milan avec une dernière correspondance en France, à Chambéry.

-Vendredi 23 décembre: le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti, tient une conférence de presse pour confirmer que le principal suspect de l'attentat commis sur un marché de Noël de Berlin a été abattu la nuit de jeudi à vedredi à Milan, vers 3h du matin. l'Italie. Anis Amri a été interpellé lors d'un contrôle de routine devant la gare de Sesto San Giovanni (Milan) vers 3h00 du matin vendredi, parce qu'il avait un comportement suspect. Lors de ce contrôle, il a sorti "sans hésiter une arme et a tiré sur l'agent qui lui avait demandé ses papiers", a poursuivi Marco Minniti.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK