Angelina Jolie a effectué sa première mission pour le HCR en Équateur

Angelina Jolie en visite en Équateur
Angelina Jolie en visite en Équateur - © AFP

Angelina Jolie a effectué ce week-end en Equateur sa première visite en tant qu'envoyée spéciale du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), selon un communiqué du HCR publié à Quito.

Promue à ce titre le 17 avril dernier, l'actrice américaine a ainsi choisi le pays comptant "le plus grand nombre de réfugiés en Amérique latine", a précisé le HCR.

L'Equateur abrite actuellement près de 56 000 réfugiés et reçoit près de 1300 demandes d'asile nouvelles chaque mois. Il s'agit pour l'essentiel de Colombiens fuyant le conflit qui oppose depuis un demi-siècle les autorités à des guérillas d'extrême gauche et divers groupes armés illégaux.

Auparavant ambassadrice de bonne volonté du HCR, Mme Jolie a déjà effectué 40 voyages humanitaires, dont deux en Equateur.

Elle s'est rendue ce-week-end à Lago Agrio, capitale de la province de Sucumbios dans l'Amazonie équatorienne à la frontière avec la Colombie, où 60% de la population sont des réfugiés qui "vivent dans une extrême pauvreté et certains sur des terrains contaminés par un puit pétrolier".

L'actrice a notamment retrouvé Marianera, une réfugiée colombienne qu'elle avait déjà connue en 2002 et 2010. Cette femme avait quitté son pays il y a douze ans après la mort de son fils, assassiné par des milices paramilitaires d'extrême-droite.

Durant sa tournée, Angelina Jolie s'est entretenue avec le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patiño.

L'afflux de réfugiés en Equateur a été favorisé par la Constitution adoptée en 2008 à l'initiative du président Rafael Correa, qui a accordé une protection spéciale aux demandeurs d'asile. Ce pays de 14 millions d'habitants ne recensait officiellement qu'à peine 400 réfugiés à la fin de l'année 2000.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK