Amende d'AB Inbev: l'entreprise a obtenu une réduction de 15%

Le groupe brassicole belge vient d'être condamné à une amende de 200 millions d'euros suite à la fraude qu'elle a organisé afin de faire payer plus cher ses bières en Belgique. Mais, au vu de la coopération dont a fait preuve AB Inbev, l'amende est réduite de 15%, et ne s'élèvera plus finalement « qu'à » 170 millions d'euros. Un montant qui reste élevé, bien que peu significatif pour l'entreprise au vu des revenus qu'elle génère. Concrètement, AB Inbev a coopéré « au-delà de son obligation légale de le faire », en reconnaissant expressément les faits et en proposant une mesure réparatrice: imprimer des étiquettes en français et néerlandais sur ses produits (certains de ces produits vendus en Hollande ne comportaient que les informations en néerlandais, afin de les rendre plus difficiles à vendre en Belgique).

L'amende sera, elle, reversée directement dans les caisses de la Commission européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK