Allemagne : selon un sondage, les Verts seraient en tête devant la CDU d'Angela Merkel

Les Verts allemands se hissent en tête des intentions de vote à moins de cinq mois des législatives et dépassent les conservateurs d'Angela Merkel, selon le Deutschlandtrend de la chaîne ARD, l'une des références en matière de sondages, publié jeudi.

Avec 26% des intentions de vote, les écologistes devancent de trois points l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et son allié bavarois de la CSU qui accusent une baisse de 4 points en un mois seulement, selon ce sondage mensuel d'Infratest Dimap pour la première chaîne de télévision publique.

C'est la première fois depuis près de deux ans (juillet 2019) que la CDU n'arrive plus en tête dans les intentions de vote calculées par ce baromètre, l'une des références phares des enquêtes politiques.

De récents sondages réalisés par d'autres instituts ont déjà montré une telle tendance alors que la CDU est embourbée dans les difficultés et a éprouvé toutes les peines à se mettre d'accord sur le nom d'un candidat à la chancellerie et possible successeur d'Angela Merkel au poste de chef de gouvernement.

Ils ont finalement décidé d'envoyer le président de la CDU, Armin Laschet, à la bataille mais les Allemands lui préfèrent actuellement Annalena Baerbock, candidate des Verts à la chancellerie, récemment désignée.


A lire aussi : Allemagne : Annalena Baerbock désignée candidate des Verts pour accéder à la chancellerie


Ainsi si le chancelier/la chancelière était désigné au suffrage universel direct, 28% des personnes interrogées voteraient pour cette juriste de 40 ans, députée depuis 2013 et co-présidente des Verts.

Seuls 21% d'entre eux donneraient leur voix à Armin Laschet, dirigeant de la Rhénanie du Nord-Westphalie âgé de 60 ans.


A lire aussi : Allemagne : qui est Armin Laschet, celui qui pourrait succéder à Angela Merkel ?


Face aux querelles au sein de la CDU, les écologistes, pourtant anciens enfants terribles de la politique, ont fait montre de discipline et de cohésion pour choisir leur candidate, les deux co-présidents se mettant d'accord en interne entre eux.

Les préoccupations environnementales notamment en matière de climat sont également vives chez les Allemands.

Dans ce même sondage, les sociaux-démocrates du SPD sont crédités de 14% des intentions de vote, devançant de deux points le parti d'extrême droite AfD.

En Allemagne, le chancelier ou la chancelière est élu par les députés du Bundestag à l'issue des élections législatives.


►►► Lire aussi : 15 ans de pouvoir : Angela Merkel, la chancelière inusable


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK