Allemagne : les dirigeants de l'Afd appellent l'aile radicale du parti à se dissoudre

La direction du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) a appelé vendredi à la dissolution de son groupe Flügel, placé sous surveillance par les renseignements intérieurs allemands en raison de son radicalisme.

"Le comité exécutif fédéral attend, après la réunion de Flügel de demain (samedi, ndlr), une déclaration de dissolution du groupe informel d’ici le 30 avril", indiquent les leaders du parti.

La décision a été adoptée avec 11 voix pour, une abstention et une voix contre.

Autrefois parti de protestation anti-euro sans représentation politique, l’Afd est devenu la principale force d’opposition au niveau national.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK