Allemagne: la conversion à l'islam d'un dirigeant du parti islamophobe

"Stop à l'islamisation", c'est l'un des slogans de l'AfD. Berlin le 20 septembre 2017
"Stop à l'islamisation", c'est l'un des slogans de l'AfD. Berlin le 20 septembre 2017 - © John Macdougall - AFP

Arthur Wagner est un éminent membre de l'Alternative für Deutschland (AfD), le parti islamophobe allemand. Il s'est récemment converti à l'Islam, prenant du recul de ses fonctions au sein du parti. Un changement de conviction pas incompatible avec le parti selon ses dirigeants.

Connu pour sa position importante au sein parti mais aussi pour son poste de vice-président du Land de Brandebourg, Arthur Wagner semble avoir pris à rebours la ligne politique de son parti. Sa conversion à l'islam, révélée dans la presse le 23 janvier, a pris de court les médias, surpris par un tel changement de position.

L'AfD "protège les musulmans"

Avec un nombre de voix historique aux élections allemandes de septembre 2017, l'AfD profite du mécontentement de certains citoyens allemand par rapport à la politique migratoire d'Angela Merkel (CDU) pour faire une percée et atteindre les 13% de voix.

Ce parti qui a toujours revendiqué une position eurosceptique, anti-immigration et anti-islam voit dans l'extension de la religion musulmane "un grand danger". Il a par ailleurs mené de nombreuses campagnes afin de stopper l'implantation de mosquées sur le territoire allemand.

La volte face d'Arthur Wagner n'est semble-t-il pas pour autant mal perçue à l'AfD. Interrogé par le quotidien Der Tagesspiegel, Daniel Friese, porte parole du parti a affirmé que sa formation politique "n'a aucun problème avec cette décision".

Sur le site britannique The Local, il ajoute : "La religion est une affaire privée. Nous croyons en la liberté religieuse telle qu’elle figure dans la Constitution". Daniel Friese a garanti que l'AfD protégeait les droits "des musulmans, des chrétiens et des homosexuels".

Une réaction étonnante bien qu'Arthur Wagner a fait un pas de côté en quittant le comité exécutif du parti.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK