Allemagne : A. Merkel met en garde contre une régression des droits des femmes causée par la pandémie

La chancelière Angela Merkel à Berlin, le 4 mars 2021
La chancelière Angela Merkel à Berlin, le 4 mars 2021 - © TOBIAS SCHWARZ - AFP

Les avancées dans la lutte pour l'égalité entre les femmes et les hommes faiblissent à cause de la pandémie de Covid-19, met en garde la chancelière allemande Angela Merkel samedi, à l'approche de la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars. La charge des enfants reposent encore essentiellement sur les femmes qui risquent en outre davantage de perdre leur emploi à cause de la crise sanitaire.

"Nous devons prendre garde à ce que la pandémie n'entraîne pas un retour à d'anciens schémas de genre que nous pensions avoir dépassés", a déclaré Angela Merkel dans un message vidéo.

Elle s'inquiète que les femmes soient touchées de manière disproportionnée par la crise sanitaire tout en restant sous-représentées dans les positions dirigeantes.

"De nouveau, ce sont plus souvent les femmes qui doivent trouver un équilibre entre l'enseignement à domicile, la garde des enfants et leur emploi", dénonce la chancelière. Elle met aussi en exergue que ce sont principalement des femmes qui travaillent dans les soins de santé à un moment où les conditions de travail sont "exceptionnellement difficiles".


A lire aussiLe confinement a eu un "impact négatif sur les droits des femmes"


"Plus des trois quarts du personnel de santé sont des femmes, que ce soient dans les cabinets des médecins et les hôpitaux, les laboratoires ou les pharmacies", a pointé Mme Merkel. En revanche, seuls 30% des positions dirigeantes dans la santé sont occupées par des femmes. "Cela ne peut plus durer que les femmes portent sur leurs épaules une grande partie de la société en n'étant pas impliquées de manière égale dans les décisions politiques, économiques et sociétales", a-t-elle plaidé.

 


Belga

Reportage dans notre JT du 19 janvier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK