Afrique du Sud : une ex-ministre controversée élue présidente du Parlement

L'ex-ministre sud-africaine de la Défense récemment limogée a été élue jeudi présidente du Parlement, provoquant l'indignation des partis d'opposition qui ont ouvertement mis en doute sa compétence et sa probité.

Nosiviwe Mapisa-Nqakula est sortie du gouvernement au début du mois lors d'un remaniement ministériel survenu après une série d'émeutes et de pillages déclenchés mi-juillet par l'incarcération de l'ex-président Jacob Zuma et qui ont fait plus de 300 morts.


A lire aussi : Afrique du Sud : report du procès pour corruption de l’ancien président Jacob Zuma


L'ex-ministre avait été critiquée pour sa gestion de la crise mais aussi pour avoir publiquement contredit le président Cyril Ramaphosa qui affirmait que les violences étaient une tentative d'"insurrection" planifiée.

Sujet Jt du 17 juillet :

Le parti au pouvoir, l'ANC, l'a toutefois ensuite désignée favorite pour présider l'Assemblée. "Ramaphosa l'a écartée mais il dirige un parti très divisé", a expliqué à l'AFP le politologue Ralph Mathekga, suggérant que des "forces non alignées" avec le président ont "prévalu". 

Les députés ont élu Nosiviwe Mapisa-Nqakula, chahutée lors de sa prise de parole après son élection, par 199 voix sur 298.

Pour l'Alliance démocratique (DA), principal parti d'opposition, cette élection "neutralise le Parlement" qui ne pourra plus garantir "la transparence". 

"C'est une mise en cause de l'ANC et met en évidence sa détermination à priver le Parlement de pouvoir", a ajouté le parti dans un communiqué.

Le parti de la gauche radicale Economic Freedom Fighters (EFF) a boycotté l'élection, accusant dans un communiqué Cyril Ramaphosa d'approuver la politique des factions et de violer la "séparation des pouvoirs".

Nosiviwe Mapisa-Nqakula fait par ailleurs l'objet d'une enquête parlementaire. Elle est soupçonnée d'avoir empoché plus de 282.000 euros en pots-de-vin et dépensé près de 400.000 euros pour de luxueuses vacances en jet privé à New York et Paris entre 2017 et 2019.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK