Afrique du Sud: Oscar Pistorius, inculpé de meurtre, réfute

Oscar Pistorius a fondu en larmes dans la salle d'audience
3 images
Oscar Pistorius a fondu en larmes dans la salle d'audience - © AFP PHOTO/ Antoine de Ras

Oscar Pistorius, l'athlète sud-africain amputé des deux jambes célèbre pour avoir participé aux JO des valides à Londres, a été formellement inculpé du meurtre de sa petite amie. Il a fondu en larmes à son arrivée dans la salle d'audience du tribunal de Pretoria, mais il réfute "dans les termes les plus vifs" l'accusation.

L'athlète paralympique réfute "dans les termes les plus vifs" l'accusation de meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp dont il a été formellement inculpé vendredi, ont indiqué sa famille et son agent dans un communiqué.

 

"Les avocats représentant l'athlète ont demandé un renvoi de la procédure de demande de libération sous caution jusqu'à mardi afin d'avoir du temps pour conduire leur propre enquête concernant les circonstances de la tragédie", soulignent-ils.

Oscar Pistorius "a clairement précisé qu'il voulait faire part de sa profonde sympathie à la famille de Reeva. (...) Nos pensées et prières doivent aller aujourd'hui à Reeva et à sa famille, quelles que soient les circonstances de cette terrible, terrible tragédie", ajoutent famille et agent.

L'athlète est apparu effondré

L'athlète, vêtu d'un costume noir sur une chemise bleu ciel, est apparu effondré, en pleurs, se couvrant le visage et fixant le sol tandis que l'acte d'accusation lui était lu, a constaté une journaliste de l'AFP sur place. 

Le parquet a demandé que l'affaire soit requalifiée en "meurtre avec préméditation".

La justice sud-africaine a désigné dans cette affaire un magistrat coutumier des grands procès, Desmond Nair, mais Oscar Pistorius ne l'a pas regardé quand celui-ci l'a salué. Un responsable du parquet Gerrie Nel se tenait à ses côtés.
 
Oscar Pistorius, dont la ténacité et la volonté à tout crin ont forcé l'admiration de millions de fans dans le monde, a longuement continué à 
sangloter, sous les yeux d'une salle pleine à craquer.
     
Des membres de sa famille ont pu s'approcher de l'accusé et lui prodiguer des tapes dans le dos pour le réconforter. Environ 150 personnes, proches, médias, hommes de lois, remplissaient la salle, qui ne compte qu'une cinquantaine de places assises. 

Des disputes antérieures

Star dans son pays, légende de l'athlétisme mondial et exemple pour des millions de jeunes sportifs, Oscar Pistorius, 26 ans, a été inculpé du meurtre de Reeva Steenkamp, 30 ans, blonde et pulpeuse mannequin qu'il fréquentait depuis novembre.

Au stade actuel de l'enquête, la police a établi que la victime a été touchée de quatre coups de feu, à la tête et à la main, tirés par un pistolet 9 mm appartenant à Oscar Pistorius.

L'heure exacte du drame n'est pas établie. La police, appelée par des voisins vers 4 heures du matin (02h00 GMT), a exclu la thèse d'un accident, avancée dans un premier temps par la presse locale, soulignant qu'elle avait été destinataire par le passé de rapports faisant état de disputes familiales au domicile de l'accusé.

Oscar Pistorius, surnommé "Blade Runner" en raison des deux lames en carbone en forme de pattes de félin avec lesquelles il court, est entré dans l'histoire de l'athlétisme mondial aux jeux Olympiques de Londres, en devenant le premier champion paralympique double amputé à s'aligner dans les épreuves pour valides, allant jusqu'en demi-finales.


AFP

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK