Afrique du Sud: la danse au secours des rhinocéros en danger

A l'orphelinat pour rhinocéros de Limpopo, en Afrique du sud, les animaux reçoivent une fois par an une drôle de visite.
Celle de danseurs classiques, en tutus et justaucorps. 
Depuis quatre ans, ils viennent des quatre coins du monde à l'occasion d'un spectacle intitulé "ballet dans la savane".

Même si le gouvernement sud-africain a durci la législation contre le braconnage et que le phénomène est à la baisse, plus d'un millier de rhinocéros ont été tués en 2017.

Cette organisation est la première du genre à accueillir les petits orphelins. Mais les amener jusqu'à l'âge adulte à un coût: près de 14.000 euros par mois et par animal.

Une fois par an, l'orphelinat se transforme en scène de danse pour récolter des fonds. Des ateliers sont également organisés par les professeurs au plus près des animaux. Ils espèrent ainsi sensibiliser dès le plus jeune âge à la situation des rhinocéros, menacés par le braconnage.

Depuis sa création, le "ballet dans la savane" a gagné en popularité. Un premier pas, de danse, vers une plus grande défense des pachydermes dans le pays.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK