Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption le 6 avril

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption le 6 avril
Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption le 6 avril - © SIMON MAINA - AFP

L'ancien président sud-africain Jacob Zuma a rendez-vous dès la semaine prochaine devant la justice pour y répondre d'accusations de corruption dans une ancienne affaire de vente d'armes, moins de deux mois seulement après sa démission.

Zuma doit comparaître le 6 avril devant la Haute cour de Durban, dans la province du KwaZulu Natal (nord-est), a confirmé lundi un porte-parole de l'unité de la police chargée de l'enquête.

"Nous pouvons confirmer que les convocations ont été envoyées à l'ancien président (...) une audience est prévue le 6 avril", a déclaré à l'AFP Hangwani Mulaudzi.

Thales mis en cause

Zuma a été renvoyé le 16 mars dernier devant la justice pour fraude, corruption, et blanchiment d'argent. Il est accusé d'avoir touché des pots-de-vin du groupe français d'électronique Thales, en marge d'un contrat d'armement géant d'un montant de près de 4 milliards d'euros conclu en 1999.

Thales, qui a remporté une partie de ce contrat pour l'équipement de navires militaires, est également poursuivi dans cette affaire. Sollicitée par l'AFP, l'entreprise n'a souhaité faire "aucun commentaire sur une affaire en cours". Le groupe a ajouté qu'il était prêt à "continuer à travailler" avec les autorités locales.

Zuma, qui risque de lourdes peines de prison, a toujours catégoriquement nié les accusations portées contre lui.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK