Afghanistan : une explosion devant une école à Kaboul fait des dizaines de victimes

Une explosion devant une école pour filles samedi à Kaboul a fait au moins 30 morts et une cinquantaine de blessés, dont des élèves, au moment où le ramadan touche à sa fin et où les forces étrangères accélèrent leur retrait d'Afghanistan, laissant derrière elles un pays déchiré par 20 ans de conflit.

"Plus de 30 étudiants et autres compatriotes ont été tués et plus de 50 blessés. Le bilan s'alourdit", a déclaré à la presse Tareq Arian, le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

L'explosion s'est produite dans le quartier de Dasht-e-Barchi, dans l'ouest de la capitale afghane, au moment où les habitants faisaient leurs courses à l'approche de la fête musulmane de l'Aïd el-Fitr qui va marquer la semaine prochaine la fin du mois de jeûne du ramadan.


►►► A lire aussi : Après le départ des forces étrangères, les talibans redeviendront les maîtres de l’Afghanistan


Il s'agit d'un quartier peuplé majoritairement par des chiites hazaras, souvent pris pour cible par des militants islamistes sunnites.

Une enquête pour "attaque terroriste" a été ouverte, a déclaré à l'AFP le porte-parole adjoint du ministère de l'Intérieur Hamid Roshan.

"Les gens sur place sont furieux et s'en sont pris aux ambulanciers", a déploré de son côté le porte-parole du ministère de la Santé, Dastagir Nazari.

Cette explosion intervient alors que les Etats-Unis et les Européens ont appelé vendredi à une reprise "immédiate" et "sans conditions préalables" des négociations en Afghanistan, accusant les talibans de faire régner la violence durant le retrait des forces étrangères et de bloquer le processus de paix.


A lire aussiAfghanistan : "Quand on retire totalement nos forces, on peut rater la reconstitution d’une organisation comme le groupe Etat Islamique", estime le Général Petraeus


 

Sujet dans notre 13h de ce dimanche 9 mai :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK