Afghanistan: les talibans disent contrôler un poste-frontière clé avec le Pakistan

Les talibans, qui mènent depuis deux mois une offensive tous azimuts contre les forces afghanes, ont dit mercredi s'être emparés d'un poste-frontière clé avec le Pakistan, ce qu'ont démenti les autorités afghanes, malgré des témoignages confirmant les assertions des insurgés.

Un responsable des forces pakistanaises de sécurité ayant requis l'anonymat a de son côté indiqué à l'AFP que les talibans avaient "hissé leur drapeau et retiré le drapeau afghan" du poste-frontière entre les localités de Spin Boldak, en Afghanistan, et Chaman, au Pakistan.

Des habitants de la zone joints par l'AFP ont fait état d'une forte présence des talibans dans la ville frontalière de Weish, notamment dans les bâtiments officiels, ainsi que sur la route reliant Spin Boldak à Kandahar, la capitale provinciale.

Nos "combattants se sont emparés de (...) Weish, dans la province de Kandahar. Désormais, la route reliant Chaman, Spin Boldak et les douanes de Kandahar sont sous leur contrôle", a annoncé dans un communiqué Zabihullah Mujahid, un porte-parole des talibans, assurant "tous les commerçants et les habitants que leur sécurité est garantie".

Le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur a de son côté assuré à l'AFP que les talibans n'avaient pas réussi à s'emparer du poste-frontière. "Les terroristes talibans ont fait mouvement près de la zone frontalière" dans le district de Spin Boldak, mais "les forces de sécurité ont repoussé leur attaque", a déclaré à l'AFP Tariq Arian.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK