Afghanistan : les Etats-Unis ouvrent la dernière phase de leur retrait

Deux soldats américains dans la province de Helmand, en Afghanistan, le 13 juillet 2009
3 images
Deux soldats américains dans la province de Helmand, en Afghanistan, le 13 juillet 2009 - © MANPREET ROMANA

Les Etats-Unis commencent officiellement samedi le retrait de leurs derniers soldats d’Afghanistan, qui une fois achevé sonnera la fin d’une guerre de 20 ans pour eux, mais ouvrira une période de forte incertitude pour un pays sous l’emprise grandissante des talibans.

Dans les faits, le processus de retrait est déjà en cours, selon des responsables américains en Afghanistan, et la date du 1er mai est avant tout symbolique. Il s’agissait de l’échéance choisie lors de l’accord signé en février 2020 à Doha, au Qatar, avec les talibans par l’ancienne administration de Donald Trump, actant ce retrait.

Ces derniers jours, le ciel au-dessus de Kaboul et de la base aérienne toute proche de Bagram s’est plus souvent que d’ordinaire rempli d’hélicoptères américains, chargés de préparer ce grand départ, qui interviendra d’ici le 11 septembre, date du 20e anniversaire des attentats de 2001.

Les alliés de l’Otan ont eux commencé jeudi le retrait des contingents de la mission "Resolute Support", qui doit se faire de manière coordonnée avec les Américains.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK