Affaire Epstein: d'autres personnalités impliquées?

Affaire Epstein: d’autres personnalités impliquées?
Affaire Epstein: d’autres personnalités impliquées? - © Tous droits réservés

Plus de deux semaines après le suicide du financier américain Jeffrey Epstein en prison, beaucoup de questions restent en suspens. Si Epstein avait été inculpé en juillet pour exploitation sexuelle de mineurs, il n’est pas la seule personnalité dans le viseur de la justice américaine. Ami des stars, il invitait en vacances ou dans son manoir new-yorkais de nombreuses figures du show-business et même des responsables politiques.

Parmi ces personnalités, le nom de Donald Trump revient régulièrement. Dans les années 1990, les deux hommes sont voisins à Palm Beach, en Floride. Donald Trump se rend souvent chez Jeffrey Epstein, comme l’explique le New York Times. En 1992, le magnat de l’immobilier aurait organisé une soirée au club de Mar-a-Lago, avec près de 30 jeunes femmes invitées exclusivement pour lui et Epstein. Aujourd’hui, le président américain ne nie pas ses liens avec le financier, mais il tempère : "je n’étais pas un grand fan de lui, ça, je peux vous le dire." Pourtant, en 2002, lors d’une interview pour un magazine new-yorkais, Donald Trump ne tarissait pas d’éloges sur Epstein, un homme "génial, qui aime les belles femmes autant que moi, et beaucoup d’entre elles sont assez jeunes." Durant la campagne présidentielle de 2016, une femme anonyme avait accusé Donald Trump de l’avoir violée lors d’une fête chez Epstein à l’âge de 13 ans, avant de retirer sa plainte.

Un portrait de Bill Clinton chez Epstein

Un autre président américain est directement visé : Bill Clinton, président entre 1992 et 2000. Jeffrey Epstein s’est rendu plusieurs fois à la Maison-Blanche pendant le mandat de Clinton, devenant l’un des donateurs de sa fondation en 1997, et notamment de l’ONG Clinton Global Initiative, consacrée à la lutte contre le sida en Afrique. A ce titre, Jeffrey Epstein avait notamment transporté Clinton dans son jet privé entre 2001 et 2003. Un avion surnommé 'Lolita Express', car il aurait également transporté des jeunes femmes mineures… Dans la demeure de Jeffrey Epstein, on a notamment retrouvé un tableau intriguant, représentant Bill Clinton travesti en robe bleue. Selon le porte-parole de l’ancien président, Bill Clinton considérait Epstein "à la fois comme un financier à succès et un philanthrope avec un sens aigu des marchés et de la science du XXIe siècle." En revanche, il ne lui avait "pas parlé depuis dix ans", et n’était "pas au courant des crimes terribles" qui lui étaient reprochés.

En Europe, Jeffrey Epstein avait également des relations avec des figures politiques et mondaines, à commencer par Ghislaine Maxwell, son ex-compagne, la fille du magnat de la presse Robert Maxwell. Selon Business Insider, un document judiciaire indiquait que Ghislaine Maxwell aurait servi d’entremetteuse pour Epstein, recrutant des mineures pour son plaisir personnel. Mais la figure la plus importante qui soit impliquée dans l’affaire Epstein au Royaume-Uni est le prince Andrew, duc d’York et fils de la reine Elizabeth II. En 2015, le Guardian révélait que les deux hommes étaient des amis proches. Selon une information judiciaire, le prince Andrew aurait eu des relations sexuelles avec une mineure de 15 ans, employée de l’hôtel de Donald Trump à Mar-a-Lago, par l’intermédiaire d’Epstein. La famille royale avait démenti il y a quatre ans. Depuis, le prince Andrew a affirmé qu’il se tenait prêt à collaborer avec le FBI.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK