Affaire Bettencourt: le photographe F.-M. Banier interpellé à Paris

François-Marie Banier avec Liliane Bettencourt en 2004
François-Marie Banier avec Liliane Bettencourt en 2004 - © Archive EPA/HORST ASSINGER

Le photographe François-Marie Banier, au centre de la vaste affaire politico-familiale autour de l'héritière du géant des cosmétiques L'Oréal, Liliane Bettencourt, dont il était un proche, a été interpellé lundi à son domicile parisien, selon une source proche du dossier.

Interpellé avec son ami Martin D'Orgeval, François-Marie Banier devait être présenté devant le juge d'instruction bordelais en charge des dossiers Bettencourt, Jean-Michel Gentil. Le mandat d'amener a été délivré afin que les deux hommes viennent s'expliquer dans le cadre d'une enquête pour abus de faiblesse, ouverte fin septembre à Bordeaux.

François-Marie Banier est accusé par la fille de Liliane Bettencourt, Françoise Bettencourt-Meyers, d'avoir profité de la "faiblesse" physique et mentale de sa mère âgée de 89 ans pour obtenir près d'un milliard d'euros de dons ou de promesses de dons.

Le photographe avait rendu une partie de ces dons dans le cadre d'un accord conclu en décembre 2010 entre Liliane Bettencourt et sa fille Françoise. Celle-ci avait alors renoncé à sa plainte contre François-Marie Banier et le parquet de Bordeaux avait indiqué à son tour en février ne pas souhaiter poursuivre le photographe.

Mais le 29 septembre, au vu des résultats d'une expertise médicale de l'héritière de L'Oréal, le parquet de Bordeaux avait décidé d'étendre la saisine des juges d'instruction à des faits d'abus de faiblesse dont la vieille dame pourrait avoir été victime entre septembre 2006 et septembre 2011.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK