Accord à l'ONU sur une fin de la mission de paix au Darfour

Le Conseil de sécurité des Nations unies est finalement tombé d’accord sur un retrait au 31 décembre de la mission de paix conjointe de l’ONU et de l’Union africaine au Darfour (Minuad), après des semaines de dissension.

Parvenant à surmonter ses divergences internes sur la question, le Conseil a adopté mardi la résolution 2559 qui met un terme à la Minuad, qui compte encore près de 8000 militaires, policiers et civils dans l’ouest du Soudan. Le texte confie la responsabilité ultérieure du maintien de la paix dans cette région aux autorités de transition soudanaises.

La fin de la mission de paix au 31 décembre était exigée par Khartoum, avec le soutien de la Russie, de la Chine et des membres africains du Conseil. Mais cette date était jugée prématurée par les Occidentaux membres du Conseil, au nom de la protection des civils. Ils appelaient à un processus graduel et prudent.

Une fin prématurée ?

Des centaines de Soudanais déplacés par des années de conflit au Darfour avaient manifesté début décembre contre la perspective d’un retrait prochain de cette mission onusienne de maintien de la paix, le jugeant également prématuré.

Londres a regretté que les membres de la mission ne soient pas autorisés à continuer à fournir leur aide durant tout le temps que prendront les opérations de retrait. "Leur seule marge d’action sera de faire leurs sacs et d’attendre de quitter le Darfour", a déclaré l’ambassadrice britannique à l’ONU, Barbara Woodward.

Après la Minuad, déployée depuis 2007 et qui a compté jusqu’à 16.000 hommes, l’ONU restera au Soudan via une mission politique sans Casques bleus (Minuats), en cours de création à Khartoum et qui conservera un bureau au Darfour.

La guerre au Darfour entre les forces du désormais ex-président Omar el-Béchir et des insurgés issus de minorités a tué depuis 2003 environ 300.000 personnes et fait plus de 2,5 millions de déplacés, selon les Nations unies.

Les violences se sont fortement résorbées ces dernières années, à l’exception d’occasionnels affrontements entre des agriculteurs et des déplacés vivant dans des camps.

Le gouvernement de transition soudanais a signé le 3 octobre un accord de paix historique avec des mouvements rebelles de plusieurs régions, dont le Darfour.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK