Accident sur le vol New York-Dallas: le BEA envoie deux experts

Cet avion de Southwest Airlines s'est posé le 17 avril 2018 en urgence à l'aéroport de Philadelphie (Pennsylavnie) après une défaillance de moteur, qui a fait un mort
Cet avion de Southwest Airlines s'est posé le 17 avril 2018 en urgence à l'aéroport de Philadelphie (Pennsylavnie) après une défaillance de moteur, qui a fait un mort - © DOMINICK REUTER

Deux experts du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), autorité responsable en France des enquêtes de sécurité dans l'aviation civile, seront aux Etats-Unis jeudi, après la défaillance de moteur d'un Boeing 737 de la compagnie américaine Southwest qui a brisé un hublot et fait un mort sur un vol New York-Dallas, a annoncé le BEA mercredi.

"Deux personnes seront sur place demain matin (jeudi). Nous sommes concernés par cette enquête car le moteur est de conception franco-américaine, (le fabricant CFM International, ndlr) c'est une coentreprise entre les sociétés General Electric et Safran", a expliqué à l'AFP, Sébastien Barthe, le responsable de la communication du BEA.

Nous pensons que des parties du moteur se sont détachées

"C'est une enquête qui est dirigée par le NTSB, notre homologue américain, mais nous y participons en tant que représentant accrédité", a-t-il précisé.

Peu après le décollage de l'avion de New York, mardi, le moteur CFM 56 de l'appareil a connu une défaillance qui a brisé un hublot et causé la mort d'une passagère.

"Nous pensons que des parties du moteur se sont détachées", a indiqué lors d'un point de presse Robert Sumwalt, président du NTSB, qualifiant l'accident, à ce stade, de "défaillance de moteur".

Le fuselage et un hublot de l'avion ont également été endommagés, a précisé la Federal Aviation Administration (FAA), le régulateur aérien américain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK