Accident de bus à Madère: les victimes seront identifiées d'ici samedi

Accident de bus à Madère: le bilan porté à 29 morts selon l'hôpital local
Accident de bus à Madère: le bilan porté à 29 morts selon l'hôpital local - © STRINGER - AFP

Les 29 victimes décédées dans l'accident de bus survenu mercredi sur l'île portugaise de Madère seront identifiées d'ici samedi, a annoncé jeudi un représentant de l'hôpital Dr. Nélio Mendonça situé à Funchal. Les corps des victimes devraient ensuite être rapidement rendus à leurs proches. Certains survivants se posent des questions sur l'origine du drame.

"Quelques secondes" après avoir pris la route, "le car s'est mis à aller de plus en plus vite et a heurté un mur. Il était hors de contrôle et a volé", a témoigné en anglais un rescapé d'une soixantaine d'années à la télévision portugaise, qui n'a pas indiqué son nom. "Je pense que les freins ont lâché. Je n'arrive pas à imaginer une autre raison", a ajouté cet Allemand, qui s'en est sorti avec une côte cassée. 

Parmi les 28 blessés initialement dénombrés, "une femme de nationalité étrangère" a fini par succomber à ses blessures, a annoncé le médecin Pedro Freitas lors d'une conférence de presse.

Une cinquantaine de personnes voyageaient à bord de l'autocar lors de l'accident, qui s'est produit dans la commune de Santa Cruz située à l'est de Funchal, la capitale de l'archipel. Parmi les morts figurent 17 hommes et 12 femmes.

Après être sorti de la route, l'autobus de couleur blanche est tombé de plusieurs mètres en contrebas, en partie sur une habitation bâtie à flanc de colline. Les victimes étaient âgées de 40 à 50 ans en moyenne, selon le président de la Protection civile, José Dias.

Les condoléances allemandes et portugaises

En début d'après-midi, le ministre allemand des Affaires étrangères a annoncé jeudi qu'il allait se rendre à Madère suite à l'accident de car sur l'île portugaise lors duquel 29 touristes allemands ont péri.

"Je me rends aujourd'hui à Madère avec une équipe de médecins, de psychologues et de fonctionnaires consulaires du ministère des Affaires étrangères pour m'entretenir avec les personnes concernées et remercier nos amis portugais pour leur aide", a affirmé Heiko Maas dans un communiqué. 

Un peu plus tôt, la chancelière Angela Merkel s'était également exprimée. "C'est avec tristesse et consternation que je pense à nos compatriotes et à toutes les autres personnes touchées par le terrible accident de bus à Madère."

Le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, avait indiqué avant que le bilan ne s'alourdisse que toutes les victimes étaient de nationalité allemande. "J'exprime le chagrin et la solidarité de tous les Portugais dans ce moment tragique et surtout le chagrin pour les proches des victimes qui, d'après ce qui m'a été dit, sont toutes allemandes", a déclaré à la télévision publique RTP le chef de l'Etat, qui devait se rendre sur place.

L'enquête est en cours

Le drame est survenu alors que le groupe de touristes venait de quitter l'hôtel Quinta Splendida pour aller dîner à Funchal, a indiqué à l'AFP une employée de l'hôtel où ils logeaient. L'accident est survenu à 18H30 locales (17H30 GMT) près du village de Caniço de Baixo, qui fait partie de Santa Cruz, selon Filipe Sousa, le maire de cette commune. 

Le parquet de Madère a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'accident. Selon le vice-président du gouvernement régional Pedro Calado, le bus avait cinq ans et avait été récemment inspecté. 

Connue comme l'"île aux fleurs" ou la "perle de l'Atlantique", Madère et ses quelque 270.000 habitants accueillent chaque année plus d'un million de touristes étrangers, aux premiers rangs desquels les Britanniques et les Allemands.

Le dernier accident grave sur l'île impliquant un autocar de tourisme remonte à décembre 2005, et avait fait cinq morts parmi un groupe de vacanciers italiens.
 

Les images d'un drone survolant le lieu de l'accident

Un accident aux causes inconnues

Le premier ministre portugais Antonio Costa a indiqué avoir contacté la chancelière allemande Angela Merkel pour lui faire part de ses condoléances.

"C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le tragique accident survenu à Madère", a écrit sur son compte Twitter le chef du gouvernement socialiste. "Au nom du gouvernement portugais, je présente les plus sincères condoléances à toutes les familles concernées. J'ai eu aussi l'occasion de transmettre toute ma tristesse à la chancelière Angela Merkel en cette heure difficile", a-t-il ajouté.

Pour des raisons restant à établir, le chauffeur du bus a perdu le contrôle du véhicule qui est sorti de la route et a fait des tonneaux.

Le vice-président du gouvernement régional Pedro Calado a jugé "prématuré" d'avancer les causes de l'accident, en indiquant toutefois que le bus accidenté avait cinq ans et qu'"apparemment tout allait bien".

Les autorités judiciaires ont ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident, a indiqué à l'agence Lusa le parquet de Madère.

Des équipes de l'institut médico-légal devaient être dépêchées sur place depuis la capitale afin d'aider les autorités de Madère à réaliser les autopsies des victimes.

Connue comme l'"île aux fleurs" ou la "perle de l'Atlantique", Madère et ses quelque 270.000 habitants accueillent chaque année des milliers de touristes attirés par ses paysages volcaniques et son climat doux.

L'archipel situé à 500 km des côtes marocaines et constitué de deux îles principales -- Madère et Porto Santo -- a accueilli en 2017 plus de 1,3 million de visiteurs étrangers, au premier rang desquels des Britanniques (28,6%) et des Allemands (27,6%), selon les chiffres de l'Office de tourisme de Madère.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK