A Strasbourg, Yves Leterme a présenté la présidence belge

RTBF
RTBF - © RTBF

Les principaux groupes politiques du parlement européen ont accueilli avec chaleur le Premier ministre belge Yves Leterme venu leur présenter mercredi à Strasbourg les grandes lignes de la présidence belge de l'Union.

Ils ont été séduits par le profil pro-européen et communautaire réaffirmé par la Belgique, mais ont également affiché leur souci de voir se concrétiser les grands dossiers économiques et sociaux. "La présidence belge évite de tomber dans le piège du catalogue de priorités que les présidences tournantes ont l'habitude de présenter en voulant refaire l'Europe en six mois", a commenté Joseph Daul (PPE), satisfait de constater que le programme belge "se concentre sur trois priorités": le binôme croissance-emploi, l'économie verte et l'écologie, ainsi que la sécurité et la liberté.

Pour les socialistes, Martin Schultz a souligné l'ambition du programme belge, "marqué par un message visible et bien compréhensible". "Nous vous remercions déjà, car la préparation de cette présidence et son entrée en fonction sont très encourageantes", quand bien même cela provient d'un gouvernement en affaires courantes, a-t-il relevé.

Guy Verhofstadt (ALDE, libéraux) a assuré la présidence belge du "soutien entier" de son groupe, l'Europe ayant besoin d'une telle présidence "qui a toujours tenté d'accélérer l'intégration européenne". Il a souligné l'importance de concrétiser les travaux en matière de crise économique et financière.

Du côté des eurosceptiques, Nigel Farrage s'est gaussé de voir un pays "qui n'est pas vraiment une nation et se trouve au bord de la rupture venir dire ce qu'il faut faire à l'Europe".


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK