A la veille d'entrer dans l'UE, les Croates votent aux municipales

Principal enjeu de ce scrutin pour le Parti social-démocrate (SDP, au pouvoir) du Premier ministre Zoran Milanovic, la mairie de la capitale pourrait toutefois être remportée par le maire populiste sortant, Milan Bandic, selon les derniers sondages.

M. Bandic est à la tête de la capitale croate depuis 2000, avec une seule pause de trois ans (2002-2005).

L'actuel maire de Zagreb, que les médias croates lient souvent à des affaires de corruption, est un ancien responsable du SDP. Il a été exclu du parti en 2009, lorsqu'il avait décidé de se présenter à l'élection présidentielle comme candidat indépendant.

Les analystes estiment que ne pas emporter Zagreb porterait un coup sérieux à Milan Milanovic, un mois seulement après son échec de remporter les élections pour le Parlement européen.

Lors de ce scrutin européen en avril, une coalition formée autour des conservateurs de la Communauté démocratique croate (HDZ, opposition) a obtenu six des douze sièges réservés à la Croatie au PE une fois qu'elle aura adhéré à l'UE le 1er juillet, tandis que la coalition formée autour du SDP en a obtenu cinq.

Plus de 3,7 millions d'électeurs sont appelés à élire 9500 maires, membres de conseils municipaux et régionaux.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK