À Hébron, la situation des Palestiniens de Gaza est sur toutes les lèvres

À Hébron, la situation des Palestiniens de Gaza est sur toutes les lèvres
À Hébron, la situation des Palestiniens de Gaza est sur toutes les lèvres - © HAZEM BADER - BELGAIMAGE

Malgré l'intense activité diplomatique, aucun cessez-le-feu n'est en vue au Proche-Orient. Israël dit vouloir aller jusqu'au bout de son opération contre le Hamas. Plus de 630 palestiniens sont morts en trois semaines dans la bande de Gaza. Et en Cisjordanie, l'Autorité palestinienne éprouve de plus en plus de difficulté à maintenir le calme.

A Hébron, la situation des Palestiniens de Gaza est sur toutes les lèvres. Soumaya, une étudiante de 19 ans, ne cache pas sa colère face aux images en provenance de l'enclave bombardée: "Israël vise les maisons, les vieux, les femmes enceintes, les enfants, ... Les brigades Kassam, elles, ne ciblent que les soldats".

Depuis quelques jours, les manifestations se multiplient à Hébron, comme partout en Cisjordanie. Icham Sharabati travaille dans une organisation de défense des droits de l'homme. Nos envoyés spéciaux ont recueilli son témoignage: "Nous avons eu une grande manifestation depuis une mosquée dans la rue principale de Hebron. Elle est descendue vers le centre-ville, là où il y a l'enclave des colons et la présence des soldats israéliens. Des dizaines de jeunes leur ont lancé des pierres".

Le maire de Hébron, Daoud Zaatari, dénonce l'attitude des soldats qui protègent les colons installés dans le centre de la ville: "Les soldats dans la ville tirent des balles en caoutchouc et parfois à balles réelles contre les manifestants. Ils ne veulent même pas que les Palestiniens expriment leur solidarité et protestent contre leur bombardements permanents".

La mort de centaines d'innocents à Gaza a mis toute la Cisjordanie en ébullition.

Daniel Fontaine

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK