5 mai ou 9 mai ? Selon les institutions, la date de la journée de l’Europe n’est pas la même…

Ce dimanche, c’est la Journée de l’Europe : comme tous les 9 mai, l’Union célèbre "la paix et l’unité" sur le continent, et ouvre les portes (virtuellement dans le contexte sanitaire actuel) de ses institutions à Bruxelles, siège de la Commission et à Strasbourg, où se trouve le Parlement. Cette date commémore la déclaration Schuman, du nom du ministre français des Affaires étrangères, qui en 1950, prononçait un discours historique. "La paix mondiale ne saurait être sauvegardée sans des efforts créateurs à la mesure des dangers qui la menacent", déclarait-il, proposant de fait une alliance, d’abord basée sur le charbon et l’acier (la CECA) qui deviendra la CEE en 1957 puis l’UE en 1993.

Pourtant, si la Commission et l’Union s’entendent a priori sur la date du 9 mai, le Conseil de l’Europe, lui, a fait un autre choix, pas très éloigné : le 5 mai. L’événement, qui se nomme également Journée de l’Europe, commémore tout simplement la date de création du Conseil, le 5 mai 1949. Même nom, même drapeau mais pas la même date donc, ce qui semble étrange, bien que le Conseil ait été le premier chronologiquement à choisir une date pour la Journée de l’Europe, en 1964. La CEE n’a suivi qu’en 1985.


►►► À lire aussi : L’UE tente de prendre un virage social après la pandémie


Quoi qu’il en soit, ni l’un ni l’autre ne sont des jours fériés à l’échelle européenne. Seul le Luxembourg l’a fait pour le 9 mai en 2019. Il faut dire que pour certains pays d’Europe de l’Est, la date a une tout autre signification : elle correspond au Jour de la Victoire, qui célèbre la victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie, au lendemain du 8 mai 1945. Du même coup, elle correspond pour beaucoup de pays de l’ex-bloc de l’Est la mise en place du rideau de fer et la mainmise des Soviétiques… Un souvenir douloureux pour une partie des Lettons, Lituaniens, Hongrois ou Roumains.

Sur le même sujet: JT 08/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK