4 questions pour comprendre la vidéo de propagande d'Abu Bakr al-Baghdadi

Hier, le chef du groupe terroriste État Islamique, Abu Bakr Al Baghdadi, a publié une vidéo de 18 minutes. Une vidéo de propagande dans laquelle il évoque des événements très récents qui permettent de dater ce message à la première quinzaine du mois d'avril. Voici quatre questions pour comprendre ce qui se cache derrière cette vidéo de propagande.

1. Pourquoi diffuser une telle vidéo maintenant ?

Abu Bakr al-Baghdadi est un homme très discret. Sa dernière apparition dans un message filmé date de la proclamation du califat le 29 juin 2014. S'il publie cette vidéo aujourd'hui, c'est pour montrer qu'il tient toujours les rênes malgré la chute du califat. "Il veut montrer qu'il est toujours aux affaires, qu'il est au courant de ce qui se passe. Son message s'adresse principalement à ses soutiens et ses adeptes en vue de resserrer  les boulons", explique Wassim Nasr, journaliste à France24 et spécialiste des réseaux djihadistes.

2. Cette vidéo va-t-elle relancer la traque à son égard ?

Une prime de 25 millions de dollars plane au dessus de la tête du chef de l'État Islamique. Des rumeurs le disaient mort, mais pour Wassim Nasr, les États-Unis n'ont jamais cessé de le traquer. C'est la raison pour laquelle Abu Bakr al-Baghdadi vit dans la clandestinité depuis des années. Pour le spécialiste, c’est d’ailleurs cette clandestinité qui assure sa survie. "Tous son entourage a été décimé par les Américains. S’il est toujours vivant, c’est qu’il prend les bonnes mesures", constate-t-il.

3. Qui sont les personnes citées dans cette vidéo ?

Abu Bakr al-Baghdadi cite deux Français, Fabien et Jean-Michel Clain. Au lendemain des attentats du 13 novembre, ils revendiquent ces attaques au nom de l'État Islamique. En les citant dans sa vidéo, al-Baghdadi confirme le rôle important qu'ils ont eu au sein de la branche médiatique de l'État Islamique.

Dans la foulée, il cite également un Belge. Wassim Nasr analyse : "Il a cité des Français, Belges, Australiens, Saoudiens, Irakiens. Il cherche à démontrer l’internationalité de l’EI".

4. Abu Bakr al-Baghdadi et Oussama Ben Laden ont-ils des points communs ?

Au niveau de la forme, on peut repérer quelques similitudes lorsqu'ils s'expriment. Les deux hommes adoptent souvent une posture identique : assis par terre à côté de leur arme.

Sur le fond, al-Baghdadi s'inscrit dans la pensée développée par Ben Laden, le fondateur d'Al Qaïda. Didier Leroy, chercheur à l'Institut Royal Supérieur de Défense : "Il y a bien un héritage qui est tout à fait assumé vis-à-vis de la figure de Ben Laden même s'il y a eu un divorce clair prononcé entre Daesh et Al Quaeda au niveau de son leadership actuel", analyse-t-il.

L'autre point commun entre Ben Laden et al-Baghdadi, c'est qu'ils représentent tous les deux la figure de l’ennemi public numéro un. Didier Leroy : "Abu Bakr al-Baghdadi est la personne la plus intensivement recherchée à l’échelle planétaire tout comme Oussama Ben Laden à l'époque".

Journal télévisé 29/04/2019

Le chef du groupe terroriste Etat islamique, Abu Bakr al-Baghdadi, est apparu ce lundi, pour la première fois en 5 ans, dans une vidéo de propagande

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK