2008: la crise a poussé les Espagnols sous les drapeaux

Ces chiffres sont publiés ce mardi par El Pais 

Selon le journal, qui affirme que ces chiffres sont officiels, les forces armées ont reçu 78 575 demandes de recrutement en 2008, contre 43 036 en 2007, et l'armée a disposé d'une moyenne de 3,42 candidats par poste disponible, contre 1,73 un an plus tôt.

Le ministère de la Défense n'était pas disponible en ce jour férié en Espagne pour confirmer ces chiffres.

L'année 2008 a marqué pour l'Espagne l'entrée brutale dans une crise économique profonde, avec une hausse importante du chômage, alors que le pays sortait d'une longue période de très forte croissance.

Après avoir touché un plancher historique à l'été 2007, avec un taux de 7,95%, le chômage a commencé une course à la hausse, et se situe désormais à 11,33%, frappant plus de trois millions de personnes.

Toutes les prévisions s'accordent sur le fait que la hausse va continuer en 2009.

Au 1er janvier, les forces armées disposaient de 81.607 hommes, le chiffre le plus élevé depuis 2002. Le service militaire a été supprimé le 31 décembre 2001.

Au cours des premières années, les effectifs n'ont cessé de diminuer, jusqu'à mettre en péril le modèle retenu par le pouvoir, selon le journal. En 2002, l'armée avait moins d'un candidat par poste disponible (0,73).

La tendance s'est inversée en 2005, avec une progression constante des effectifs de l'armée.

 

(M.S. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK