Glissements de terrain en Inde : le bilan grimpe à 44 morts, des dizaines de disparus

Au moins 44 personnes ont péri dans l’ouest de l’Inde dans des glissements de terrain provoqués par les pluies de mousson, et des dizaines d’autres sont portées disparues, a annoncé vendredi un responsable local.

Trois glissements de terrain se sont produits jeudi dans le district de Raigad, dans l’État de Maharashtra, dont la capitale est Bombay, selon ce responsable. "Quarante-deux personnes sont mortes dans des glissements de terrain dans le district de Raigad et 38 personnes sont toujours portées disparues", a déclaré à l’AFP Anirudha Ashtaputre, porte-parole du gouvernement de l’État.

Opérations de secours compliquées

"Il y a eu six autres glissements de terrain dans le district de Satara, où deux personnes sont mortes", a-t-il ajouté. Jusqu’à 15 autres personnes sont également portées disparues ailleurs dans l’État.

La marine et l’armée de l’air sont intervenues pour venir en aide à des milliers de personnes affectées par des inondations. Mais les opérations de secours sont compliquées notamment par des glissements de terrain qui ont coupé plusieurs routes, en particulier l’autoroute entre Bombay et Goa.


►►► À lire aussi : Coronavirus en Inde : plus de 45.000 cas de "champignon noir" parmi les malades du Covid-19


Plus de 24 heures d’intenses précipitations ininterrompues ont fait sortir de son lit le fleuve Vashishti. Des quartiers de la localité de Chiplun, à 250 km de Bombay, étaient noyés sous 3,5 mètres d’eau.

La marine a mobilisé sept équipes de secours équipées de canot gonflables, de gilets de sauvetage et de bouées sur les zones touchées, ainsi que des chauffeurs spécialisés et un hélicoptère pour hélitreuiller les personnes naufragées.

L’armée a de son côté annoncé déployer 15 équipes dans la nuit dans les secteurs les plus touchés pour secourir les personnes bloquées et administrer les premiers secours.

Alerte rouge dans plusieurs régions

Un glissement de terrain dans la ville de Khed a fait 10 blessés, d’après un communiqué du gouvernement de l’État, précisant par ailleurs que "10 à 15 personnes sont probablement piégées sous les décombres".

Le département météorologique indien a placé plusieurs régions de l’État en alerte rouge, en précisant que les fortes pluies devraient se poursuivre dans les prochains jours.


►►► À lire aussi : Glissements de terrain en Inde : 36 morts, des dizaines de disparus


Le changement climatique intensifie les phénomènes de mousson en Inde, selon un rapport de l’Institut de recherche sur l’impact climatique de Potsdam (PIK). Ce rapport alerte sur les possibles conséquences de cette évolution sur l’alimentation, l’agriculture et l’économie dans un pays représentant le cinquième de la population mondiale.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK