Donald Trump annonce des sanctions inédites contre la Corée du Nord

Donald Trump annonce des sanctions inédites contre la Corée du Nord
Donald Trump annonce des sanctions inédites contre la Corée du Nord - © OLIVIER DOULIERY - AFP

Le président américain Donald Trump devait annoncer ce vendredi "les plus importantes" sanctions, selon ses termes, jamais imposées à la Corée du Nord, visant 56 sociétés de transport maritime et navires qui aident Pyongyang "à échapper aux sanctions". La Chine était visée par des accusations du président américain fin 2017, dénonçant des livraisons clandestines de pétrole.

Selon le Trésor américain, ces sanctions visent un individu, 27 entités et 28 navires localisés ou enregistrés en Corée du Nord, en Chine, à Singapour, à Taïwan, à Hong Kong, aux Iles Marshall, en Tanzanie, au Panama et aux Comores.

Pour rappel, l'ONU avait imposé trois séries de sanctions économiques à l'unanimité. En août, les secteurs de la pêche, du charbon et du fer étaient visés. En septembre, une suspension des exportations textiles de la Corée du Nord et imposé un plafond aux importations de pétrole brut à destination du pays. Puis, en décembre, un recul de 75% des exportations du pétrole est prononcé par l'ONU, ainsi que le rapatriement des travailleurs nord-coréens hors des frontières de leur pays d'origine.

"Aujourd'hui, j'annonce que nous lançons les plus importantes nouvelles sanctions jamais imposées au régime nord-coréen", devait déclarer Donald Trump dans un discours dont des extraits ont été diffusés à l'avance par la Maison Blanche.

"Le département du Trésor va prochainement prendre des mesures pour réduire encore plus les sources de revenus et d'hydrocarbures utilisées par la Corée du Nord pour financer son programme nucléaire et approvisionner son armée."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK