Coronavirus : l’Argentine limite le trafic aérien par crainte de nouveaux variants du coronavirus

Le gouvernement argentin a ordonné de nouvelles restrictions sur le trafic aérien international par crainte de l’entrée dans le pays de variants du Covid-19, dont le Delta initialement détecté en Inde, selon un arrêt publié samedi au journal officiel.

Réduire le trafic international et à empêcher de nouvelles souches de coronavirus d’atteindre l’Argentine

Les nouvelles dispositions réduisent les fréquences aériennes avec l’Europe et suspendent des destinations comme la Turquie et les pays africains.

Cette mesure vise à "réduire le trafic international et à empêcher de nouvelles souches de coronavirus d’atteindre l’Argentine", indique l’arrêt.


►►► A lire aussi : plus d’informations sur le coronavirus


Les vols en provenance du Brésil, du Chili et d’Inde sont également suspendus, ainsi que les liaisons avec le Royaume-Uni et l’Irlande.

Selon le texte, le ministère des transports a ordonné "une réduction de 20% de la fréquence des vols de passagers à destination et en provenance des pays européens".


►►► A lire aussi : Après avoir voyagé tout l’été, les variants du Covid risquent-ils de pourrir notre automne ?


Début mai, deux personnes infectées par la souche Delta ont été détectées et isolées après être entrées en Argentine sur un vol en provenance de France.

L’Argentine compte plus de 4 millions de cas et plus de 84.000 décès sur une population de 45 millions d’habitants. Elle a pour l’instant vacciné près de 25% de sa population.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK