Trump en retard dans les sondages: peut-on s'y fier?

Face à son retard, le candidat républicain dénonce des sondages "biaisés" contre lui.
Face à son retard, le candidat républicain dénonce des sondages "biaisés" contre lui. - © MANDEL NGAN - AFP

C’est l’argument préféré de Donald Trump, qu’il répète désormais à presque chaque rallye : les sondages sont " biaisés " contre lui. Il compare même la situation avec le Brexit.

Mais la différence, ce sont les mathématiques. Selon la moyenne des sondages nationaux réalisés par différents instituts, la candidate démocrate compte entre 5 et 7 points d’avance. Selon le sondeur et analyste très réputé Frank Luntz, cette avance est difficile à rattraper. La victoire est donc quasi certaine pour Clinton. 

Il explique: " Les sondeurs honnêtes ne peuvent pas faire d’erreur gigantesque. Je pense en effet que Trump va peut-être avoir 1 ou 2% de plus. Mais je ne lui donne pas plus que ça."

Dans ces pourcentages, on compte notamment les électeurs qui ne revendiquent pas leur vote Trump et ceux qui hésitent encore. Mais selon la plupart des observateurs américains, ce ne sera pas suffisant. L’avance de Clinton est en effet très large.

Un vote sans enthousiasme

Une chose est sûre selon Frank Lutz, la majorité des électeurs vont aller voter sans enthousiasme. "En 25 ans de métier, je n’ai jamais vu cette population si déprimée et si sincèrement contrariée par les candidats et le système politique," confie-t-il. 

Sauf événement extraordinaire, Clinton devrait donc être la prochaine locataire de la maison Blanche. Certains craignent la réaction des partisans de Trump qui pointent déjà du doigt une élection truquée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK