Orlando: la fusillade la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis

Cette fusillade est la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis devant l'attaque de l'université de Virginia Tech et le massacre dans une école élémentaire de Newtown.
Cette fusillade est la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis devant l'attaque de l'université de Virginia Tech et le massacre dans une école élémentaire de Newtown. - © GERARDO MORA - AFP

Le bilan de la fusillade perpétrée ce dimanche dans une boîte de nuit gay d'Orlando est lourd : 50 morts et 53 blessés, a annoncé le maire de la ville.

Ce chiffre dramatique en fait la fusillade la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis devant l'attaque de l'université de Virginia Tech qui avait fait 32 morts en 2007 et le massacre dans une école élémentaire de Newtown (Connecticut) qui avait coûté la vie à 26 personnes dont 20 enfants en 2012.

Déjà 5900 morts en 2016

Les violences par armes à feu sont quasi quotidiennes aux États-Unis. L'année 2016 en compte plus que de jours écoulés et elles ont fait, au total, plus de 5900 morts d'après le site de Gun Violence Archive.

Cette corporation sans but lucratif tente de mettre en lumière les résultats de la violence par les armes, "pratiquement en temps réel", en collectant et vérifiant des données issues de plus de 1500 médias.

Plus d'une fusillade de masse par jour

En 2015, Mass Shoot Trackers avait dressé un autre tableau, tout aussi terrible : les États-Unis avaient alors enregistré une moyenne de plus d’une fusillade de masse par jour.

Selon leur définition, ils considèrent "de masse" toute fusillade au cours de laquelle au moins quatre personnes sont touchées, y compris le(s) tireur(s). Une définition qui diffère de celle du FBI pour lequel ce terme désigne les fusillades entraînant la mort par arme à feu d'au moins trois personnes.

 

Les tueries les plus sanglantes de ces 25 dernières années aux États-Unis :

  • 16 avril 2007 : un étudiant de 23 ans d'origine coréenne tue 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de l'université de Virginia Tech à Blacksburg (Virginie, est).
  • 14 décembre 2012 : un jeune homme tue 26 personnes, dont 20 enfants de CP, dans l'école de Sandy Hook à Newtown (Connecticut, nord-est), avant de se suicider.
  • 16 octobre 1991 : un homme tue 22 personnes dans un restaurant de Killeen (Texas) et en blesse une vingtaine avant de se donner la mort.
  • 2 déc 2015: deux islamistes radicalisés d'origine pakistanaise ouvrent le feu lors d'un déjeuner de Noël à San Bernardino (Californie, ouest), faisant 14 morts et 22 blessés.
  • 5 novembre 2009 : un psychiatre militaire d'origine palestinienne déclenche la plus grave fusillade sur une base militaire américaine, tuant 13 personnes et en blessant 42 à Fort Hood (Texas, sud), avant d'être blessé et maîtrisé.
  • 20 avril 1999 : à Littleton (Colorado, ouest), deux lycéens ouvrent le feu au lycée Columbine et tuent 13 personnes – 12 élèves et un enseignant – et blessent 24 autres personnes. Les deux tireurs se suicident sur les lieux du massacre.
  • 20 juillet 2012 : un jeune homme lourdement armé fait irruption dans un multiplexe d'Aurora (Colorado, ouest) et ouvre le feu sur le public d'une séance de minuit de "Batman", faisant 12 morts et 70 blessés. L'auteur de la tuerie, James Holmes, a été condamné en août 2015 à la prison à perpétuité sans possibilité de libération.
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK