Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken avertit le gouvernement taliban qu'il devra gagner sa légitimité

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a averti le nouveau gouvernement taliban qu’il devrait "gagner" sa légitimité auprès de la communauté internationale, que les Etats-Unis ont mobilisée mercredi pour offrir une réponse coordonnée à la crise afghane.

Le chef de la diplomatie américaine a passé une partie de la journée sur la base aérienne américaine de Ramstein, dans le sud-ouest de l’Allemagne, par laquelle transitent plusieurs milliers d’évacués d’Afghanistan. Il arrivait du Qatar, plus grand centre de transit du pont aérien en provenance de Kaboul, et acteur incontournable de la crise.

A l’issue d’une réunion virtuelle avec ses partenaires de vingt pays secoués par le retrait américain d’Afghanistan, Antony Blinken a prévenu que la communauté internationale jugerait le gouvernement intérimaire afghan "sur ses actes".

Une légitimité sur des actes

"Les talibans recherchent une légitimité internationale. Toute légitimité, tout soutien, devra être gagné", a-t-il mis en garde lors d’une conférence de presse aux côtés de son homologue allemand Heiko Maas.


►►► À lire : Les dernières évacuations à Kaboul dans la crainte d’un nouvel attentat


Avec ses partenaires, le secrétaire d’Etat a expliqué avoir discuté "de la manière dont nous allons faire en sorte que les talibans respectent leurs engagements et leurs obligations […]". Dans l’après-midi, il avait visité la base militaire, transformée depuis fin août en gigantesque camp de réfugiés évacués d’Afghanistan par l’US Air Force. Les Etats-Unis ont évacué quelque 123.000 personnes, principalement des Afghans qui craignent les représailles des talibans. Mais les responsables américains reconnaissent qu’il en reste encore beaucoup à exfiltrer.

Sur le même sujet: JT 05/09/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK