Etats-Unis : une soixantaine d'arrestations après de nouvelles émeutes à Minneapolis

Une soixantaine de personnes ont été interpellées à Brooklyn Center, au nord de la ville américaine de Minneapolis, pour troubles, destructions et non-respect des mesures sanitaires liées au coronavirus lors d’une troisième nuit d’émeutes en réaction à la mort de Daunte Wright, un jeune homme noir tué dimanche par la police au cours d’un banal contrôle policier. Selon le chef de la police locale, il s’agissait d’un accident : la policière aurait confondu son arme à feu et son Taser, un pistolet à impulsion électrique.


►►► A lire aussi : La police juge la mort de Daunte Wright accidentelle


L’État du Minnesota a déployé la garde nationale et la police d’Etat à Brooklyn Center pour appuyer les forces de l’ordre locales, dans cette ville déjà marquée par la mort de George Floyd, un Afro-Américain tué le 25 mai par un policier blanc. Ce dernier, Derek Chauvin, est actuellement jugé pour homicide. Il avait maintenu durant plus de neuf minutes son genou sur le cou du quadragénaire. L’événement a suscité une vague historique de colère contre le racisme et les violences policières aux États-Unis.

JT du 13/04/2021 - Minneapolis : "la policière confond son arme à feu et son Taser"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK