26.273 hectares de forêt détruits par des incendies au Guatemala

26.273 hectares de forêt détruits par des incendies au Guatemala
26.273 hectares de forêt détruits par des incendies au Guatemala - © Tous droits réservés

Le Guatemala a perdu, entre octobre 2015 et septembre 2016, un total de 26.273 hectares de forêt, plus du double de l'année dernière, à cause d'incendies provoqués par des activités agricoles et par l'incursion de groupes criminels, selon les autorités locales.

Durant toute la saison 2015-2016, 598 incendies ont été déclarés dans tout le pays, a déclaré lundi, en conférence de presse Jimmy Navarro, directeur du Système National de Prévention et de Contrôle des Incendies de Forêt (SIPECIF). Le fonctionnaire a expliqué que dans la région de Petén, connue pour sa jungle dense, à la frontière avec le Mexique et le Belize, 15.461 hectares ont été ravagés, ce qui fait d'elle la région la plus affectée. 

Narco-trafiquants pointés du doigt

Dans la plupart des cas les incendies de forêt au Guatemala sont provoqués par l'homme: les agriculteurs brûlent les terrains pour les préparer à la semence et finissent par perdre le contrôle du feu.

Néanmoins, ces derniers mois, les autorités gouvernementales et les défenseurs de l'environnement ont dénoncé les narco-trafiquants comme étant responsables de la destruction de la forêt. En juin dernier, des fonctionnaires régionaux de Petén ont signalé que le crime organisé utilisait le feu pour se frayer un chemin dans la jungle et créer des terrains pour l'élevage illégal, ainsi que pour la construction de pistes d'atterrissage clandestines et d'autres activités illicites.

Changement climatique 

Pour la saison 2016-2017, le Conseil National des Aires Protégées (CONAP) a lancé une campagne de prévention, avec différentes institutions publiques et ONGs, qui implique le déploiement de 260 pompiers forestiers, a expliqué le délégué étatique au sein de cet organisme, Roberto Moscoso. M. Moscoso a ajouté que le changement climatique a aussi un impact sur la lutte contre les incendies de forêt, puisque les périodes sans pluie deviennent de plus en plus longues.

Entre 2014 et 2015, les sinistres ont détruit 11.259 hectares de forêt, à échelle nationale, selon le SIPECIF. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK