Nigeria: 28 morts dans une attaque suicide à Maiduguri

Des ambulancier en action après une explosion à Maiduguri le 16 octobre dernier
Des ambulancier en action après une explosion à Maiduguri le 16 octobre dernier - © Archive STRINGER - AFP

Au moins 28 personnes ont été tuées vendredi dans un attentat suicide à Maiduguri, berceau du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, selon des témoins, alors que les services de secours avaient annoncé un premier bilan de six morts.

"Nous avons compté 28 corps de victimes", a affirmé à l'AFP Umar Sani, un des miliciens locaux qui a participé aux secours, tandis qu'un résident, Musa Sheriff, participant lui aussi aux secours, confirmait ce bilan des victimes.

Assaillant solitaire

Le kamikaze s'est fait exploser dans une mosquée à l'heure de la première prière du matin, a indiqué l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema). Selon l'agence, l'attaque a été menée par un assaillant solitaire, mais deux complices, dont on ignore s'ils portaient également des explosifs, auraient pris la fuite alors que des vigiles allaient les contrôler.

Cette attaque est le sixième attentat suicide depuis début octobre qui frappe Maiduguri, où Boko Haram a vu le jour en 2002, avant de déclencher en 2009 une insurrection qui a fait plus de 17.000 morts et 2,5 millions de déplacés.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK