Niger: le président Issoufou propose un gouvernement d'union nationale

Le président nigérien Mahamadou Issoufou
Le président nigérien Mahamadou Issoufou - © ISSOUF SANOGO - AFP

Le président nigérien Mahamadou Issoufou, réélu pour un deuxième quinquennat, a proposé mercredi un gouvernement d'union nationale à l'opposition, qui a boycotté le scrutin du 20 mars et n'en reconnait pas les résultats.

"Je suis prêt à mettre en place avec l'opposition un gouvernement d'union nationale afin de faire face aux menaces auxquelles le peuple nigérien est exposé. Il n'y a pas que ce défi sécuritaire, il y a d'autres défis: le défi du développement économique et social. Tous ces défis nécessitent une union sacrée", a-t-il dit lors d'une interview à l'AFP.

Pays de 18 millions d'habitants parmi les plus pauvres du monde, le Niger vit sous la menace permanente des groupes djihadistes sahéliens et notamment d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) à ses frontières ouest et nord, alors que dans le sud-est il doit faire face aux attaques répétées des islamistes nigérians de Boko Haram, qui ont fait fuir plusieurs centaines de milliers de personnes.

"Ce défi sécuritaire nécessite un sursaut national, un rassemblement des Nigériens, y compris ceux de l'opposition. Il faut un large front pour que nous puissions répondre aux préoccupations, aux aspirations de notre peuple. Je suis prêt à discuter et à dialoguer avec tout le monde, avec les partis politiques qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition, avec la société civile", a-t-il insisté.

L'opposition, qui a dénoncé "une mascarade électorale", estime que le président Issoufou ne sera plus légitime à la fin de son mandat qui expire le 1er avril. Elle a notamment appelé à la "résistance citoyenne", jugeant que "toutes les conditions de la violence et du chaos sont réunies".

Le président, qui devrait être investi début avril, nommera sans doute un nouveau Premier ministre et dispose donc d'une dizaine de jours pour convaincre l'opposition.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK