Congo: l'élection présidentielle n'aura pas lieu avant 2017

Joseph Kabila restera au pouvoir après la fin de son mandat.
Joseph Kabila restera au pouvoir après la fin de son mandat. - © Tous droits réservés

Le président de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila restera au pouvoir après la fin de son mandat, en décembre prochain. L'élection présidentielle, initialement prévue en novembre, n'aura pas lieu avant 2017, rapporte l'agence Reuters, citant la commission électorale.

Pour justifier ce report, la commission avance un manque de fonds et un retard dans l'enregistrement de nouveaux électeurs.

Corneille Nangaa, le président de la commission électorale en RDC, confirme que le renouvellement du fichier électoral est "un des préalables incontournables pour la tenue des élections crédibles et apaisées en RDC". Il annonce que ce renouvellement "ne pourra pas avoir lieu avant 16 mois et un jour".

Cela implique que l'élection présidentielle ne pourrait pas avoir lieu avant juillet 2017 et que Joseph Kabila devrait se maintenir au pouvoir. La Cour constitutionnelle congolaise avait en effet statué en mai dernier qu'il pourrait rester au pouvoir en cas de report des élections.

Pas avant 2018, voire 2019 ?

Cette décision "risque de relancer la contestation politique. Des dizaines d'opposants ont été arrêtés ou tués pendant des manifestations anti-Kabila depuis l'an dernier", commente Reuters.

"Selon certains analystes politiques, la présidentielle ne devrait pas avoir lieu avant 2018, voire 2019, Joseph Kabila ayant dit ce mois-ci que le nouveau calendrier électoral ne serait pas finalisé tant que le processus d'enregistrement des électeurs ne sera pas terminé", ajoute l'agence de presse.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK