Un chercheur mordu par un fœtus de requin

Les requins
2 images
Les requins - © AFP

L’étude comportementale des requins est un sujet de prédilection pour plusieurs scientifiques. Certaines espèces sont réputées pour leur caractère agressif avant même leur naissance, de nombreux cas de cannibalisme ayant été recensés chez les embryons de squale. Récemment, la mésaventure d’un chercheur, mordu par un fœtus de requin, a stimulé les recherches.

Comme le rapporte le New York Times, Stewart Springer, un scientifique de Louisiane, a été victime d’une morsure de fœtus encore vivant, alors qu’il disséquait l’animal. Ce réflexe démontre l’attitude agressive précoce du squale, et trouve de nombreuses hypothèses explicatives, dont le développement rapide d’une mâchoire puissante chez le requin couplé d’un instinct de survie.

L’enjeu des recherches se développe actuellement autour de la mise au point de répulsifs efficaces, afin de lutter contre les attaques mortelles de requins. Une telle trouvaille permettrait alors de lutter activement contre le danger potentiel que représente cette espèce, mais aussi de la protéger contre sa propre disparition.

Yasmine Salami

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK