PrisonMatch: les détenus ont désormais leur site de rencontres amoureuses

Le logo du site de rencontres pour incarcérés : PrisonMatch
2 images
Le logo du site de rencontres pour incarcérés : PrisonMatch - © Capture d'écran du site de rencontres PrisonMatch

En Suède, un site de rencontre spécialement dédié pour les incarcérés a vu le jour. Bien connu pour sa politique de réinsertion en matière carcérale, le pays scandinave a désormais mis au point une plateforme permettant aux détenus de chercher l’amour à l’extérieur des barreaux. Ce site : PrisonMatch.

Chercher l'âme sœur est désormais possible, même lorsque l’on est prison, rapporte les Inrocks. Le principe est simple : alors que les prisonniers n’ont pas le droit à l’accès Internet, ils écrivent à PrisonMatch, lequel transmet la missive d’amour à une personne extérieure. Jouant ainsi les pigeons voyageurs romantiques, le coût de l’adhésion au site est de 200 euros pour les incarcérés, et gratuit pour les personnes hors prison.

Malgré un accueil mitigé et des craintes quant à ces pratiques, les conditions du site restent cependant limpides. Si les criminels sont autorisés à s’inscrire, il n’en est rien pour les pédophiles ou les condamnés pour viol. Aux critiques, la fondatrice suédoise répond : "Nous cherchons tous désespérément l’amour, que nous soyons en liberté ou en prison". La démarche de PrisonMatch s’inscrit ainsi dans une politique scandinave de réinsertion sociale pour les incarcérés, et assure d’être encadrée par "des professionnels pour éviter toute dérive". Un exemple bientôt appliqué à la Belgique ?

Y.S. avec Les Inrocks

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK