Les nazis fabriquaient-ils des armes biologiques ?

Illustration
2 images
Illustration - © VINCENT ROBERT - BELGAIMAGE

En 1942, Henrich Himmler, grand nom de l’organisation nazie, ordonna la création d’un institut entomologique (l’entomologie est l’étude des insectes). Celui-ci se trouvait à quelques pas du camp de concentration de Dachau. Cette structure servait-elle aux allemands à fabriquer des armes biologiques ?

Selon le blog du Monde Passeur de sciences, aux yeux du grand public, ce laboratoire avait, avant tout, une utilité sanitaire. Il s’intéressait notamment au typhus, maladie transportée par les insectes. Une étude menée en décembre 2013 par l’entomologiste allemand Klaus Reinhardt s’interroge sur d’autres missions annexes de l’institut nettement plus sombres. Il a en effet retrouvé des protocoles de recherches non publiés qui pourraient sous-entendre d’autres activités. Le camp de Dachau aurait été choisi pour sa position à la pointe de la technologie. En outre, les cobayes ne manquaient pas à proximité du camp… La présence au sein du camp du professeur Schilling aurait également influencé ce choix. Le scientifique menait des expériences sur des moustiques diffuseurs du paludisme.

Officiellement, les recherches concernant le paludisme servaient uniquement des intérêts défensifs. Néanmoins, les documents retrouvés par Klaus Reinhardt semblent assez ambigus. Le doute persiste mais, coïncidence ou non, l’historien américain Frank Snowden estime que les allemands aient été impliqués dans une attaque biologique en Italie en 1943. L’Américain cite comme responsable Erich Martini, membre du laboratoire de Dachau.

Lire la suite sur le blog du Monde Passeur de sciences

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK