Imprimante 3D: les malvoyants pourront "voir" leur futur bébé

Des imprimantes 3D permettent aux malvoyants de "voir" leur futur bébé
2 images
Des imprimantes 3D permettent aux malvoyants de "voir" leur futur bébé - © BELGA / AFP

L’imprimante 3D n’a pas que des inconvénients. Outre le fait qu’il soit désormais possible d’imprimer des armes, ce dispositif permet aussi de rendre service et d’améliorer la qualité de la vie. Grâce à la 3D, les malvoyants peuvent enfin "voir" leur futur bébé du bout des doigts, grâce à une sculpture modelée sur l’échographie.

C’est un designer industriel brésilien, Jorge Lopes dos Santos, qui en a eu l’idée. À partir des données informatiques de l’échographie, il réalise le modèle du fœtus. Un principe simple instrumentalisant intelligemment l’imprimante 3D.

L’étape de l’échographie est souvent un moment intense pour les parents qui découvrent les premiers traits de l’enfant. Un événement heureux qui était jusqu’à présent inaccessible aux malvoyants. Ce sont les récents développements relatifs aux sonogrammes prénataux qui ont inspiré le designer.

Du bout des doigts, les futurs parents malvoyants pourront donc caresser la figure de leur futur bébé des pieds à la tête, avec des détails minutieux. Il faudra cependant y mettre le prix: un budget d’environ 200 dollars pour un fœtus de douze semaines, et environ 300 dollars pour le visage et les bras à 24 semaines. L’initiative reste pourtant réjouissante. 

Y.S. avec Rue89

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK