En 2015, les selfies ont fait plus de morts que les requins

En 2015, les selfies ont fait plus de morts que les requins
En 2015, les selfies ont fait plus de morts que les requins - © JUSTIN TALLIS - AFP

Le selfie, ce passe-temps dangereux. C'est le site Mashable qui explique le risque lié à cette pratique, et qui met le tout en illustration. Sur l'infographie, on voit qu'en 2015, 12 personnes ont trouvé la mort en prenant le fameux cliché qui a pour habitude de finir sur les réseaux sociaux. Huit personnes ont pour leur part trouvé la mort en se faisant attaquer par des requins. 

Le site explique que l'information sonne un peu comme une blague mais qu'elle est une triste réalité. La majeure partie des gens qui périssent en se prenant eux-mêmes en photo sont victimes d'une chute. La dernière en date s'est produite sur les marches du Taj Mahal en Inde, tuant une touriste japonaise ce 18 septembre dernier. Parmi les autres causes, le train, que les photographes inconscients aiment immortaliser dans leur dos au moment où celui-ci arrive. 

Le selfie a infiltré toutes les couches de la société et tous les événements. Si bien que certains parcs ont fermé leurs portes, notamment outre-Atlantique, du fait du nombre de gens qui escaladaient les barrières pour se prendre en photo avec des ours ou des taureaux.

Le problème devient si massif que certaines personnalités politiques ont même pris les devants pour mettre en garde les aficionados du selfie. Le ministre de l'Intérieur russe s'est exprimé sur Al-Jazeera : "Avant de prendre un selfie, tout le monde devrait penser au fait que faire la course au plus grand nombre de "likes" sur les réseaux sociaux, peut conduire à la mort, et que ce cliché pourrait très bien être le dernier".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK