Elle réchappe au Médiator, à la pilule 3ème génération et au Concordia

Marie Dolores Ribas
2 images
Marie Dolores Ribas - © Capture d'écran

Marie Dolores Ribas est contente parce qu'elle s'est tirée d'affaires où d'autres y ont laissé la vie. D'abord elle a survécu à un premier malaise suite à un traitement au Mediator puis à un second après avoir mal pris une pilule de troisième génération. Enfin, elle a été une rescapée du Concordia. Marie Dolores Ribas raconte son histoire extraordinaire dans son livre.

En 2003, la Française de Grenoble, Marie Dolores Ribas voulait faire un régime mais juste pour "mieux porter le jean". Son généraliste lui a alors prescrit un remède miracle contre les petits bourrelets disgracieux  L'antidote n'était autre que le Mediator. Marie Dolores Ribas l'a utilisé durant trois ans. Prise de palpitations, de grosses fatigues, elle a dû arrêter. En 2010, l'Agence française de sécurité sanitaire l'a prévenue du danger et l'a informée qu'elle devra désormais effectuer des contrôles du coeur tous les ans.

Marie Dolores Ribas venait tout juste d'en finir avec le Mediator quand elle a commencé à souffrir de forts maux de ventre. Son médecin lui a donc prescrit un nouveau moyen de contraception : une pilule de troisième génération.  Durant l'été elle a été prise de vives douleurs aux jambes. Quelques mois plus tard, Marie Dolores a été acceptée aux urgences pour une ischémie aigüe des membres inférieurs. Le sang a presque cessé de circuler dans cette partie du corps. En 2012, Marie Dolores Ribas a porté plainte contre les laboratoires Bayer et l'Agence de sécurité du médicament. Marie Dolores a dû arrêter de travailler car elle rencontre des difficultés à marcher.

Cerise pourrie sur le gâteau, Marie Dolores a perdu de nombreux proches en quelques mois notamment sa mère. Épuisée, elle a décidé de partir en croisière avec son mari. "Et nous voilà partis sur le Costa-Concordia !". Ils en réchapperont en montant dans la chaloupe 13. Marie Dolores Ribas a porté plainte contre le commandant et la compagnie.

Marie Dolores Ribas a extériorisé et s'est débarrassé de cette succession de catastrophes en publiant son livre "Le Concordia, une nuit pour la vie" aux éditions Mélibée.

Pour en savoir plus se rendre sur lemonde.fr

IB

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK