Australie: des moutons se donnent la mort "comme des accros à l'héroïne"

Des moutons se sont suicidés après avoir ingéré une plante toxique (illustration)
2 images
Des moutons se sont suicidés après avoir ingéré une plante toxique (illustration) - © Archive WILLIAM WEST - BELGAIMAGE

En Australie, des dizaines de moutons se sont donné la mort après avoir ingéré une plante toxique. Ils se comportaient comme des drogués à l’héroïne, selon les éleveurs. Et ils se sont cognés la tête contre des pierres ou des barrières jusqu’à la mort.

La plante responsable de ces intoxications est appelée "darling peas". Ce végétal qui n’existe qu’en Australie était en voie de disparition. Mais il a commencé à devenir envahissant suite aux feux de brousse qui ont affecté l’État de Nouvelle-Galles du Sud. Les "darling peas" contiennent une substance qui est toxique pour le bétail et qui peut affecter leur système nerveux central.

Selon un responsable des services vétérinaires australiens, cité par The Sydney Morning Herald, les animaux peuvent devenir littéralement "accros" à la plante, comme des drogués ou des alcooliques. Les fermiers impuissants voient leurs moutons se frapper la tête contre des rochers ou des piquets, jusqu’à ce qu’elle éclate. Il n’y a pas de traitement, si ce n’est de les empêcher de manger les plantes en éloignant le troupeau.

A.L.

La suite sur Smh.com.au

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK