Facebook: des photos supprimées voici trois ans toujours accessibles

Facebook: des photos supprimées toujours accessibles 3 ans plus tard
Facebook: des photos supprimées toujours accessibles 3 ans plus tard - © Tous droits réservés

La revue spécialisée Ars Technica a pu prouver que des photos supprimées voici plusieurs années sur le réseau social Facebook pouvaient assez facilement être retrouvées aujourd'hui. La société assure que le problème sera réglé prochainement.

Une fin de soirée un peu trop arrosée, un déguisement inapproprié, un ex-amour qu'on souhaite oublier.... Nombreux sont les utilisateurs de Facebook qui ont déjà supprimé des photos ou demandé à des proches que des images gênantes ou compromettantes soient retirées.

Supprimer une photo sur Facebook peut sembler simple. Pourtant, depuis bientôt trois ans, le site spécialisé Ars Technica attire l'attention de ses visiteurs sur le fait que le célèbre réseau social n'efface pas réellement les photos "supprimées".

L'auteur d'un récent article paru sur Ars Technica a ainsi pu prouver que des photos supprimées voici plus de trois ans pouvaient toujours être consultées si l'adresse URL est connue. Au mois de mai 2008, un internaute avait ainsi demandé à son ami de retirer une photo sur laquelle apparaissait un enfant nu. Ce qui fut fait. Pourtant, début 2012, la fameuse photo est toujours disponible. Et, selon l'auteur de l'article, ce ne serait qu'un exemple parmi d'autres.

Un problème résolu d'ici peu?

Vendredi dernier, Facebook a confirmé que les images ne disparaissaient pas toujours de ses serveurs "même si elles étaient immédiatement effacées du site". "Le système que nous utilisions pour ranger les photos voici quelques années n'effaçait pas toujours les images sur notre serveur dans un délai raisonnable", avoue le porte-parole de la société, Frederic Wolens.

Facebook a assuré travailler sur le problème et promet que d'ici quelques mois, toutes ces photos-fantômes disparaîtront. Un nouveau système permettra d'éliminer définitivement après six semaines toute photo "supprimée". "Ce processus est pratiquement achevé", assure le porte-parole.

Mais les experts sont plutôt sceptiques: Facebook leur avait déjà fait la même promesse en 2009.

PIAB, avec Ars Technica
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK