Yves Swolfs attaque Michael Jackson pour plagiat

Yves Swolfs, en 1995.
Yves Swolfs, en 1995. - © RTBF

Les amateurs de bandes dessinées connaissent Yves Swolfs. C’est à ce dessinateur et scénariste belge que l’on doit le personnage Durango. En 1995, il cite Michael Jackson à comparaître devant la justice belge.

Selon Yves Swolfs, l’artiste américain a plagié une de ses compositions personnelles, "Boulevard des airs brisés". Le résultat: le tube "Give in to me" avec comme invité Slash, le guitariste des Guns N’Roses, qui gratte quelques accords.

Précisons que si la plainte date de 1995, "Give in to me" est sorti en… 1991. Et "Boulevard des airs brisés" a été déposé en 1987 à la SABAM, l'organisme qui gère les droits d'auteurs en Belgique.

10.000 euros de dédommagements

En première instance, Yves Swolfs est débouté. En deuxième instance, il obtient gain de cause. Les expertises sont sans appel: plusieurs notes et accords sont similaires. Mais les dédommagements sont minces: à peine 10.000 euros.

Le 6 septembre 1995, Yves Swolfs accordait une interview au journal télévisé de la RTBF et interprétait son morceau à la guitare. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK