Yeux bridés et grandes joues, Snapchat fait disparaître un filtre accusé d'être raciste

Le filtre controversé, lancé mardi, ajoutait sur les visages pris en photos des dessins d'yeux bridés et des grandes joues. Application Snapchat lors d'une cérémonie organisée par L'Oreal à Paris le 27 avril 2016
Le filtre controversé, lancé mardi, ajoutait sur les visages pris en photos des dessins d'yeux bridés et des grandes joues. Application Snapchat lors d'une cérémonie organisée par L'Oreal à Paris le 27 avril 2016 - © Nicholas Hunt

L'application mobile américaine de messagerie Snapchat a fait rapidement disparaître un filtre photo accusé par les internautes de véhiculer des stéréotypes racistes envers les Asiatiques.

Le filtre, qui avait été lancé mardi, ajoutait sur les visages pris en photos des dessins d'yeux bridés et des grandes joues, et s'est attiré une volée de critiques notamment sur Twitter.

Snapchat a assuré que le filtre était censé rappeler de manière ludique les personnages de dessins animés, mais a promis qu'il ne serait pas remis en circulation.

Snapchat s'était déjà attiré des critiques similaires avec un autre filtre inspiré de Bob Marley, qui ajoutait aux photos des dreadlocks mais modifiait également certains aspects du visage et fonçait la teinte de peau.

L'application mobile est devenue très populaire auprès des jeunes utilisateurs de smartphones grâce à ses messages qui disparaissent quelques secondes après réception. Il revendique plus de 100 millions d'utilisateurs dans le monde.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK