"Wrecking Ball": le rocker Bruce Springsteen inspiré par les Indignés

Le titre du CD, le 17e album studio de sa carrière, porte déjà en lui toute la rage du chanteur : "Wrecking Ball", c’est le nom de cette grosse boule qui sert à démolir les immeubles. C'est la crise financière de 2008 qui a inspiré le chanteur pour ce nouvel album. Une crise qu'il voit comme le résultat de trois décennies de dérégulation. Et c'est son Amérique qui est touchée au cœur.

Colère contre la cupidité, empathie avec les pauvres et les chômeurs et appel quasi religieux à l'espoir sont les fils conducteurs de cet album. Basse et batterie martèlent la rage du chanteur. Des emprunts au folk ou au gospel rappellent l'attachement de Bruce Springsteen à l'Amérique profonde. Et l'album alterne les slogans patriotiques et la dure réalité vécue par de nombreux Américains.Tout cela rappelle le mouvement des Indignés d'"Occupy Wall street".

Ce nouvel opus s'ouvre sur "We take care of our own"  ("Nous prenons soin des nôtres"). Bruce Springsteen a toujours, dans son œuvre, mesuré la distance entre le rêve américain et la réalité américaine, dit-il. Et à 62 ans, il constate en colère que cet écart grandit.

Bruce Springsteen lancera sa tournée mondiale le 18 mars

Le rockeur américain Bruce Springsteen lancera le 18 mars à Atlanta une tournée mondiale qui l'emmènera aux Etats-Unis et en Europe, douze jours après la sortie de son dernier album. Aucune date belge ne figure au programme de la tournée.

Bruce Springsteen se produira dans seize villes américaines avant de traverser l'Atlantique pour 32 dates. Le Boss sera notamment présent aux festivals Pinkpop (Pays-Bas) le 28 mai, de l'île de Wight le 24 juin, ou encore à Roskilde (Danemark) le 7 juillet, a annoncé mardi son site officiel. Ce sera la première sortie depuis 2009 de la légende du rock avec le E Street band, mais sans son saxophoniste fétiche Clarence Clemons, mort en juin 2009.

Plusieurs dates sont déjà complètes, dont celles prévues à Paris en juillet. 

A. Meeus avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK