"Vous incarnez les valeurs de l'Amérique": l'échange entre un homme de 96 ans et un juge fait pleurer Internet (vidéo)

Depuis le début de la semaine, une vidéo est massivement partagée sur les réseaux sociaux. À contre-courant des fusillades survenues aux Etats-Unis durant le week-end, elle présente le passage devant le juge d’un homme de 96 ans. Interpellé pour excès de vitesse, l’homme est d’abord étonné. Il explique ensuite sa situation et émeut le juge. La discussion entre les deux hommes, diffusée lors de l’émission hebdomadaire "Caught in Providence", diffusée tous les lundis sur des chaînes locales américaines n’a pas échappé aux internautes, qui la partagent massivement sur les réseaux sociaux.

Certains moments suspendus ont le don de nous tirer les larmes des yeux. Aux Etats-Unis, de nombreux citoyens sont chaque jour envoyés durant le juge. Concernant les excès de vitesse, les citoyens américains peuvent contester les faits qui leur sont reprochés en se présentant dans de petits tribunaux. C’est le cas de M. Cueva, un homme de 96 ans qui a été interpellé après avoir roulé à une vitesse excédant la limite autorisée à proximité d’une école.

"Vous êtes un homme bon"

"Vous êtes incriminé dans le non-respect d’une zone scolaire, cela veut dire que vous avez dépassé la limite autorisée", répète le juge Frank Caprio, juge municipal en chef à Providence, dans le Rhode Island. Ce juge est aussi vedette de l’émission "Caught in Providence", qui retransmet des moments captés lors d’audience au tribunal de Providence avec "des personnes réelles".

À cette accusation, l’homme justifie : "Je ne conduis pas très vite, monsieur le juge." Puis il poursuit : "J’ai 96 ans et je conduis doucement. Je ne conduis que quand j’y suis obligé. J’emmenais mon fils faire une prise de sang. Il est handicapé. Je l’emmène toutes les deux semaines faire des analyses car il a un cancer." L’homme répond ensuite à une question du juge et indique que son fils malade est âgé de 63 ans. "Et papa prend toujours soin de lui", répond le chef des juges de Providence un sourire aux lèvres.


►►► À lire aussi : La présentatrice Nathalie Maleux en larmes en plein JT suite à un émouvant reportage


Les sourcils froncés, Franck Caprio répète à deux reprises : "Vous êtes un homme bon", à la suite des confidences du nonagénaire. Le juge lui aussi pris par l’émotion se laisse alors aller à une tirade gratifiante : "Vous incarnez les valeurs de l’Amérique. Vous avez plus de 90 ans et vous vous occupez toujours de votre famille. C’est admirable !"

Le juge désigne ensuite un homme assis sur un banc dans la salle d’audience. "Vous voyez l’homme là-bas ? C’est mon fils. Il va me regarder en disant : 'Papa ; quand tu auras 90 ans tu continueras à me conduire'. Vous donnez un mauvais exemple à mon fils !", plaisante-t-il.

Au final, l’homme de loi souhaite "le meilleur" pour le vieil homme et son fils. "L’affaire est classée. Bonne chance à vous, que Dieu vous bénisse", conclut-il.

Vidéo virale

La séquence a depuis été partagée et vue plusieurs dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux. Le juge Caprio jouit d’une grande popularité outre-Atlantique. Ses décisions et son humanité, mise en lumière par l’émission dont il est le personnage central, sont souvent mises en avant dans des vidéos virales.

Toutes les affaires ne se terminent pas comme avec l’homme de 96 ans mais le juge fait toujours preuve d’humanité. Il expliquait sa philosophie à la chaîne CBS en 2017 : "Je ne porte pas un badge sous ma robe. Je porte un cœur."

Voir l’épisode complet de l’émission Caught in Providence dont est extraite la séquence

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK